Apprendre à intégrer en Trois Jours.

Publié le 5 Février 2012

Vendredi 25 Novembre 2011.

        Trois journées de  formation à Essaouira m’ont remis en tête ces bouquins dispersés qu’on rencontrait dans les coins des   souks ainsi que dans les entrées de nos anciennes médinas et où est écrit en guise d’exemplification : «  apprendre le français en cinq jours sans enseignant ».

pict0075.jpgDu 21 au 25 novembre 2011 une partie du corps professoral du F.L.E de la province de la ville  bien gardée avait rendez-vous avec un meeting éducatif exceptionnel, en l’occurrence, la formation autour de la P.I ; siglaison qui renvoie à la pédagogie de l’intégration ; une approche plus avancée et ambitieuse dans l’opérationnalisation de la pédagogie par compétences.

Les journées de formation, qui s’étendaient en principe sur 5 jours comme le dictent les solennelles convocations, s’étaient réduites  à trois jours ; les formateurs avaient raté le rendez-vous faute de quelques raisons administratives, et le dernier jour a rencontré le rendez-vous législatif qu’a donné au P.J.D la majorité dans l’actuel  gouvernement : Le C.F.I d’Essaouira où se déroulait la formation se comptait parmi les centres de vote. En outre, La situation  du logement était mise à l’index par les enseignants exerçant dans le rural. Dans le même ordre d’idées, il fallait partager à six un document ou deux tout simplement parce que les responsables de la formation des trois jours étaient en grève.

Ce qu’il faut retenir de ces aberrations, est que les formations pédagogiques doivent être faites de la manière la plus décente en évitant de concevoir ces rencontres pédagogiques intéressantes comme des fardeaux-à-bâcler. De même, la planification (d’ailleurs elle est un pilier fondamental de la pédagogie de l’intégration) ne doit faire défaut dans un domaine qui a besoin d’une implication urgente et sérieuse de tous les intervenants pour rationnaliser la formation pédagogique  qui ne doit pas rester inéluctablement occasionnelle.

Former des acteurs pédagogiques  stipule leur  faire parvenir les documents indispensables, y compris audio-visuels, contenant les contenus théoriques et  pédagogiques avant tout genre de formation, cela nécessite également ou davantage un accompagnement sérieux et une documentation à portée de main.

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #enseignement

Repost 0
Commenter cet article