Autour des indémnités de la formation Génie 2 à Tata.

Publié le 23 Juin 2010

phpcATbbZ

A la fin de l’année scolaire 2008/2009, la délégation provinciale de l’enseignement à Tata a convoqué un certain nombre d’acteurs pédagogiques à la formation Génie 2 qui était faite à Tata. (en voilà un compte rendu). La formation qui s’est étalée sur une semaine avait pour but de sensibiliser les acteurs pédagogiques sur l’importance d’intégrer les techniques d’information et de communication dans le processus d’enseignement/ apprentissage. La majorité des établissements ( collèges et lycées ) de la délégation de Tata étaient représentés. J’étais chanceux d’être parmi le groupe choisi pour bénéficier de cette formation et représenter le lycée collégial Bani de Fam El Hisn.

Au début de l’année scolaire 2009/2010, et suite aux recommandations de la délégation les bénéficiaires de cette formation étaient appelés à faire la formation en faveur du corps professoral et administratif  des établissements où ils travaillent ; Chose qui a été faite pendant le premier semestre. La formation que j’ai donnée  au lycée Collégial Bani avait respecté les mêmes modalités de travail et s’est déroulée dans de bonnes conditions comme en témoignent les bénéficiaires.

Jusqu’ici tout va bien. Le problème qui se pose c’est au niveau des indemnités de cette formation. En fait, les indemnités des  30 heures que j’ai assurées lors de cette formation    n’ont pas dépassé 600 dirhams (échelle 9). Il est à ajouter que les critères relatifs aux allocations se révèlent déraisonnables. En guise d’exemplification : les acteurs pédagogique ayant comme échelle 10 ont eu une somme qui a atteint 2000 dirhams sachant que le contenu est identiquement le même.

----------------

N.B : La photo présente une partie de l’atelier du lycée collégial Bani où j’ai donné la formation Génie 2 en tant que facilitateur.

 

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #enseignement

Repost 0
Commenter cet article