Chafik Adil; un peintre en herbe

Publié le 14 Février 2010

chafi9Sa naissance en 1986 dans une maison  où s’éparpillaient çà et là des pinceaux et des toiles lui a permis de prendre le pinceau à un âge précoce. En effet, après avoir peint de façon scolaire de divers paysages sur ses cahiers, 3Chafik  Adil achève sa première toile à la fin de ses études primaires.

Aujourd’hui il décore les murs des écoles d’Agadir . De même, il produit des toiles qu’il vend à un prix qui peut atteindre parfois 2000 dirhams.

Dans ces tableaux Chafik peint des paysages fantastiques qui mettent en scène la richesse naturelle du sud, ajoutons que les couleurs chaudes et ouvertes sont fortement présentes dans ses productions.

4

Parfois Adil engendre  quelques toiles qui puisent dans des thématiques qu’on peut rencontrer dans les toiles des peintres du XX siècle qui mettent la lumière sur l’angoisse de l’homme (Alberto Giacometti, Salvador Dali, Pablo Picasso  et autres).

Pour voir de près les expressions de  cet aspect dans la peinture Chafikienne  nous proposons une lecture dans l’un de ses tableaux.

chafi9 21 : Présentation du tableau :

Le tableau représente le portrait d’une personne. Certes il est fort délicat d’en préciser  le sexe mais la posture à saveur féminine nous révèle puissamment  que nous avons affaire à une femme. Les cheveux qui s’alignent sur la partie supérieure du dos affirment davantage cette constatation. La femme se sert d’un tissu  noir ouvert pour  déguiser  partiellement son corps tout en le serrant craintivement sous ses bras.

2 : Analyse du tableau :

La première des choses qui attire le regard est la présence marquante voire excessive de la couleur orange ; couleur du corps à moitié caché et ses contours. La couleur des cheveux, les lueurs qui traversent le tissu quasi-noir viennent pour témoigner de cet aspect.

Les couleurs du tableau se distinguent par leur caractère net, par ailleurs, la couleur dominante est irrévocablement la couleur orange pénétrée parfois par de jaunes reflets.

Force est de constater que la tonalité des couleurs est essentiellement chaude. En outre,  la source de lumière est placée à l’extérieur ce qui revient à dire que la scène qu’incarne le tableau est prise d’une vue en plongée.

3 : Interprétation du tableau :

 La façon avec laquelle la personne se tient debout décèle un sentiment de gêne ou de honte de paraitre à moitié vêtue. Elle  incline  sa tête comme le fit Eve après avoir dégusté les fruits de  l’arbre paradisiaque.

La couleur orange est l’image emblématique de la lumière abusive qui dévoile l’intime et le caché de l’être humain, cette couleur connote également ou davantage le regard  à la fois omniprésent et  dérangeant d’Autrui.

L’inclination de la personne est le signifiant de l’insatisfaction vis-à-vis de soi-même, c’est aussi le regard blessé envers une intimité publiquement dévoilée. Certes le tableau met en scène l’attitude de l’être humain devant le regard acéré et piquant des autres,  mais il révèle bel et bien cette prise de conscience de soi-même qui ne se produit qu’en vertu des regards des autres qui se multiplient pour mettre à nu notre intimité, nos secrets.

En un mot nous avons affaire à un être humain qui ne peut en aucun sens s’approprier le soigneusement dissimulé.

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #analyse littéraire

Repost 0
Commenter cet article

jadide.over-blog.com 16/02/2010 15:28


salut M.Abdelkader. c formidable ce que tu as écrit..J'aime bien ta façon de voir les choses ..ta façon d'analyses les choses .. et meme ta façon d'interpreter les choses.. c évident que tu as
ardente envie de vivre avec les couleurs et la nature .. Ton gout pour la peinture a bien infuencé ton comportement quotidien avec tout les gents qui ont la chance de te connaitre..Heureusement je
sui un parmis eux.. Ta discipline .. ton gout pour la peinture .. ton amour pour le sport ..et plein d'autres choses ..montrent bien que tu as aquit tes lettres de noblesse dans la cours des grands
.. Bon courage .