De la honte sur nos routes!!!

Publié le 8 Février 2010

route

Dimanche 31 janviers 2010

Une tournée dans les régions de Doukkala peut aisément vous mettre au parfum du statu quo de nos structures routières alarmantes. La route régionale reliant la ville de Sidi Bannour à Eloualidia et passant par Khmiss Zmamra et Tnin Lgharbya est l’exemple le plus fulgurant de cette dégradation routière.

Conduire sa voiture sur ce trajet est un acte équivaut à une vraie corvée ; les blessures déchirent et/ou décorent incessamment le corps de cette route. Vous avez l’impression de faire majestueusement le chauffeur ou encore  conduire en bonne et due forme certes, mais vous vous illusionnez car vous êtes passé à côté de la route qui n’existe que dans les ingénuités des pages de le ledit code de route ( Moudawana  Sair ).

L’accotement vient vous obliger à chercher midi à 18 heures. Vous traversez la route en diagonale, vous faites du patinage, vous dansez à tort et à travers. Votre mère psalmodie infiniment des prières dans l’unique et la seule finalité : Regagner sa demeure.

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #critique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article