KREDYA Brahim met le tour des Regraga sous les feux de la rampe.

Publié le 20 Novembre 2011

Regraga2

       Dans la finalité de donner à son projet historique un caractère national voire exhaustif, le chercheur KREDYA  Brahim vient d’achever un ouvrage sur les Regraga, l’ouvrage qui s’ajoute aux multiples travaux du chercheur, met la lumière sur les Regraga et leur célèbre tour (Daour) qui s’organise de façon annuelle et qui se prête comme une pratique patrimoniale  très ancienne.

         KredyaC’est pour ce faire que  ce chercheur, qui chérit l’histoire de son pays, a divisé l’ouvrage en 9 axes précédés d’une introduction où il met en exergue les motifs qu’ils l’ont poussé à travailler  sur le tour  des Regraga. Le chercheur vise également  à présenter un travail historique dédié aux habitants d’Essaouira et au lectorat marocain.

          Pour faire preuve d’un esprit méthodique, KREDYA débute son travail par des éclaircissements sur l’origine de l’appellation Regraga, et ce dans le but de cerner la portée sémantique et historique du mot en se basant sur des références dictionnairiques et historiques.  

Le chercheur consacre le deuxième et le troisième axes pour présenter des informations relatives à la tribu des Regraga et leur passé religieux. En fait, KREDYA  précise que les ancêtres des Regraga étaient des monothéistes, en outre, ils étaient les premiers à se  convertir à  l’Islam vu que des chercheurs avancent que les Regraga ont visité la Mecque et rencontré le prophète.

         regraga 3A travers le quatrième axe, le chercheur safiot évoque la signification et l’origine du fameux tour des Regraga,  pour parler dans les axes qui suivent du commencement du célèbre tour ainsi que les pratiques qui se font pendant ce  tour telles que Laâroussa qui fait sa sortie lors du premier jour de cet événement  et l’enlèvement de la tente qui se fait à la confrérie Ben Hmida. Par ailleurs, le chercheur détermine que le tour s’étale sur plus d’un mois et passe par quarante quatre étapes.

          RegragaPour clore son ouvrage, le chercheur expose les différents fonctions et rôles du fameux tour des Regraga que suivent avec un intérêt remarquable les habitants de la région, ainsi que l’ensemble des visiteurs à partir des dix derniers jours du mois de mars de chaque année.

         Le travail que propose KREDYA est d’une importance considérable puisqu’il redonne une valeur au tour des Regraga qui reste à travers les périodes et les siècles un événement religieux, historique et touristique enraciné dans l’identité des Regraga et dans la mémoire collective des marocains.  Par conséquent, l’ouvrage “Lumière sur les Chorfas des Regraga et leur célèbre tour ”restera un document apte à susciter  l’intérêt   des chercheurs pour   mener des recherches  dans  différentes disciplines scientifiques.

-----

Photos prises par moi-même lors du tour de 2011.

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #Essaouira

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article