L’image du souk en milieu rural : Fam El Hisn comme exemple.

Publié le 19 Mars 2010

sParfois le sens qu’on donne au même mot est diamétralement différent d’une culture à une autre ou encore d’un contexte à l’autre.  Cette conception dépend de notre vision du monde et notre rapport avec ce même monde. Le souk est l’un des constituants de la culture arabo-musulmane dans le sens où il s’agit d’un lieu qui avait une grande importance pour nos ancêtres. A nos jours le souk a perdu partiellement ses valeurs mais cela n’empêche de dire que dans certaines régions le mot souk est synonyme d’appartenance, de rassemblement, de symbiose, et bien d’autres significations comme l’atteste cet article qui tente à sa guise de tracer les valeurs du souk dans la vie des habitants de la commune rurale  de Fam El Hisn qui dépend administrativement de la province de Tata.

Comme l’attestent les définitions dictionnairiques ; le souk est un marché des pays arabes, très animé et se caractérisant par la présence des ruelles souvent couvertes.  Le mot souk a une connotation péjorative aussi bien en langue arabe qu’en langue française mais cela  ne diminue en rien  sa  valeur et son  importance  dans la culture arabo-musulmane. En guise d’exemplification,  l’expression française qui relève de la langue familière Faire le souk renvoie au fait de faire du vacarme, ce qui revient à dire que le souk est une source de vacarme et de brouhahas. L’expression contenue      dans notre langue dialectale  ديرين السوق [DAIRIN SOUK]   est équivalente de l'expression " faire le souk".

 L’expression française Mettre le souk Ayant comme portée sémantique mettre en désordre vient pour montrer davantage ce fait. Ce qui sous-entend que le souk n’est autre qu’un lieu  se distinguant par le manque d’organisation et d’arrangement nécessaires.                                   

A l’encontre du souk dans le milieu citadin, le souk en milieu rural est endossé de moult significations.  Nous en  expliciterons ci-après quelques unes :

Souk est approvisionnement :  

La première fonction du souk est inexorablement l’approvisionnement en matière de denrées essentielles. En effet,  le souk de Fam El Hisn qui s’étend sur une journée (le mercredi) offre aux habitants de la région l’opportunité  de s’acheter  l’ensemble des produits qu’on désire avoir.

Souk est rassemblement :

Le souk de Fam El Hisn est un espace de rassemblement et de rencontre vu qu’il présente aux habitants des différents douars de la région une plate-forme pour discuter, se rencontrer ou encore pour s’enquérir de l’état des membres de la famille étant donné que le système tribal est encore présent dans la région.

Le souk est ancrage des liens sociaux :

La visite du souk hebdomadaire n’a pas toujours la seule et l’unique  finalité à savoir l’approvisionnement. Ceci dit, le souk permet aux habitants d’établir de nouvelles relations, de consolider d’autres et d’enraciner le sentiment d’appartenance à la communauté.

Le souk est un dépaysement :

Le souk donne également ou davantage la possibilité de changer volontairement l’environnement surtout pour les habitants des douars de la région peu éloignés. Le souk leur  offre l’occasion fort opportune pour explorer de nouveaux horizons et de voir d’autres personnes et ainsi assouvir leur  caractère grégaire.        

En somme, il est évident que le souk en milieu rural comprend plusieurs significations  qui dépassent le sens étroit du mot, il s’agit bien évidemment d’un lieu d’échange, de communication,  de partage et de consolidation des liens sociaux.

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #Histoire et traditions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

abdeslam ahmimou 20/06/2010 22:56



Attention à la traduction. Le mot local NSKR Souk ne veux pas dire : « Dayrin Souk » oubien comme vous
avez dit en français mettre en désordre. C’assez simple partir au souk. Car ne pouvons dire « Nskr tigmet » ça veux dire nous partons à la maison. Il y avait meme un quartier
 de put près du souk et on dit « nskr sectour » alors que dit tu de cette problimatique encore : metrre on ordre cette foi hhh