Le moussem du navet à Fam El Hisn.

Publié le 14 Mars 2011

        clip image0iiiiiiiiiii02

      Les habitants de Fam El Hisn célèbrent pendant un vendredi du mois de décembre de chaque année une tradition enracinée dans la mémoire collective des habitants. La tradition dont nous parlons relève de l’héritage patrimonial qu’ont laissé les ancêtres de la région.                                                                                                      

       Cette tradition se nomme le Moussem du Navet ; elle consiste en le fait que tous les habitants préparent des  plats de couscous avec un unique et seul légume, en l’occurrence, le navet qui se prête comme le constituant principal du plat. Quant à la viande, les habitants égorgent un certain nombre de vaches la veille du jour de ces festivités.                                                                                                                         

      Après la prière du vendredi les familles, apportent leurs plats différemment préparés pour les présenter à   un lieu précisé au préalable. il est à dire dans ce sens que les plats dépassent parfois la centaine. 

       L’arrière plan de cette tradition trouve ses expressions dans le fait que les habitants visent à créer un climat de solidarité et de symbiose sociales vu que  le système tribal est encore présent. Le plat du couscous que préparent les habitants est potentiellement révélateur  de moult significations culturelles . En fait, le couscous – le plat culinaire le plus prisé par les marocains- est symbole d’union, de fraternité, d’entraide, de dialogue est bien d’autres portées sémantiques. Le choix du couscous n’est conséquemment guère un acte innocent. 

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #Histoire et traditions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article