Manifestation populaire à Fam El Hisn.

Publié le 26 Février 2011

clip image00iii2

       Les habitants de  Fam El Hisn  organisent une manifestation populaire   à partir du  vendredi 25 février. En fait,   la population de cette localité s’est rassemblée   à quelques encablures de la municipalité pour faire un appel aux responsables pour agir favorablement à l’égard de   leur dossier revendicatif,  surtout que le débat avec le gouverneur de la province de Tata,  qui a eu lieu au sein de La municipalité le 22 février, n’a pas abouti à des solutions  satisfaisantes  comme en témoignent  les habitants.

      clip image0iiiii02Cette  manifestation, qui pourrait se prolonger sur d’autres jours, a pu avoir des retombées  sur plusieurs secteurs ;  Les activités commerciales ont enregistré une paralysie totale puisque les commerçants de la région ont fermé leurs épiceries lors de la première journée  de peur d’être attaqués par les manifestants chose qui n’a pas eu  lieu,  ou encore pour exprimer leur assentiment envers  les manifestants. Les moyens de transport étaient quasi-absents lors du commencement de la  manifestation ;  quelques  autocars ont fait  demi-tour juste à l’entrée de la région.

      clip_imappppppppge002.jpgPar ailleurs, les élèves ont quitté les bancs de l’école, a titre d’illustration : Le lycée collégial Bani a inscrit un taux d’absence assez important. En outre,  la quasi-absence des élèves a été  assurément constatée    au  lycée qualifiant Essalam,  ce qui explique en grande partie  que les élèves participent à ces rassemblements publics.

      Il y a  lieu de dire   que les revendications de la population sont conçues de la part  de l’opinion publique comme étant justes et normales. Le dossier revendicatif compte 27 points portant sur plusieurs questions telles que le recrutement des diplômés chômeurs de la région, l’amélioration des services sanitaires, et bien d’autres revendications. 

_________

N.B: La  deuxième photo : les forces de sécurité devant la municipalité de Fam El Hisn.

Rédigé par raja abdelkader

Publié dans #société

Repost 0
Commenter cet article